Le Géoparc de Percé lance sa saison estivale 2017 sous le signe de la nouveauté

Le Géoparc de Percé lance sa saison estivale 2017 sous le signe de la nouveauté

Percé, 23 juin 2017 – Le Géoparc de Percé inaugure le 23 juin la saison estivale 2017 sous le signe de la nouveauté. D’abord, soulignons que c’est en soirée (à 21h30) que sera dévoilée une toute nouvelle projection multimédia extérieure, développée au cours de la dernière année par le Géoparc, de concert avec la Nation Micmac de Gespeg. Le concepteur de Tektonik, XYZ Technologie Culturelle, a réalisé cette magnifique transposition de la Légende de la création du monde Micmac. La projection gratuite intitulée « Il est 21 heures à Percé » raconte l’histoire de Glouskap, le tout premier Micmac.

« La Nation Micmac de Gespeg que je représente fièrement, est honorée de se joindre à la réussite de ce projet collaborateur que nous célébrons ensemble aujourd’hui et qui confirme que lorsque les communautés autochtones et allochtones unissent leurs efforts, nous sommes en mesure d’accomplir de belles et grandes choses » a souligné la Cheffe de la Nation Micmac de Gespeg, Manon Jeannotte.

La soirée du 23 juin sera aussi celle du dévoilement de la plaque commémorative des membres fondateurs du Géoparc de Percé. Installée dans l’espace d’accueil du Pavillon expérientiel, elle symbolise la volonté à toute épreuve d’un groupe de gens d’affaires de Percé qui a osé rêver à un grand projet rassembleur. Elle est installée bien en vue pour que l’on se souvienne que c’est grâce au soutien indéfectible d’entreprises et d’organismes du milieu que la coopérative a su mener à bon port le projet du Géoparc.

De plus, le dévoilement d’une œuvre d’art spectaculaire sur le site du Pavillon expérientiel permettra aux visiteurs de (re)découvrir l’artiste Ludovic Boney, de Lévis. L’aspect contemplatif de l’œuvre intitulée « Un pépin, une pomme, une culture » est à contre-courant de la frénésie contemporaine. Elle s’inscrit dans une réflexion où le temps pourra être perçu au rythme de la nature, c’est-à-dire lent, calme et transcendant.

Un nouveau sentier d’interprétation historique est également en vedette au Géoparc cette année. Douze panneaux d’interprétation racontent des anecdotes et des faits qui ont marqué le cours de l’histoire du village. Par exemple, on y apprend que de l’été 68 à l’été 70, Plume Latraverse chambrait à Percé chez Georges et Denise Caron. Il fréquentait avec sa bande de « Mauvais compagnons » le bar La cale du pêcheur de l’Hôtel-Motel Manoir Percé. Sa chanson « Gaspoésie » est née de cette époque.

En rafale: La navette du Géoparc est en opération à compter du 23 juin. Elle permet le transport des gens vers le site de la plateforme vitrée suspendue de 9h à 18h. Vers la fin juillet, la tyrolienne sera également ouverte au public: frissons garantis sur 230 mètres. Sur le camping, un nouveau bâtiment de services a été installé pour plus de confort. Ce bâtiment fera la joie des campeurs 4 saisons. Finalement, la Caisse Desjardins du Littoral Gaspésien a fait l’annonce d’une aide financière de 50 000 $.

 

DATE: 23 JUIN 2016 – de 19h30 à 21h30
LIEU : PAVILLON EXPÉRIENTIEL DU GÉOPARC DE PERCÉ – 180, ROUTE 132 OUEST, PERCÉ
INFOS MÉDIAS : Marie-Claude Costisella / lagencemcc@gmail.com

Écrivez un commentaire

Your email address will not be published.